solaire pv - solaire-pv -

Questions Générales

LES AVANTAGES DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE 2018

  • Des systèmes de panneaux solaires photovoltaïques simples et rapides à installer.
  • Des installations de panneaux solaires photovoltaïques robustes et nécessitant très peu de maintenance (peu de mouvement => peu d’usure).
  • Pas de combustion => peu d’usure thermique des composants.
  • Des systèmes fiables et stables (résistance aux intempéries, aux rayonnements UV et aux variations de température).
  • Une évolution technique importante depuis + de 5 ans (micro-onduleur, domotique, suivi production, système de batteries de plus en plus fiable…) ainsi que des panneaux mixtes (production électricité avec chauffe eau et chauffage solaire)
  • Des systèmes intelligents et des progrès techniques impressionnant pour l’auto-consommation énergétique 2018.
  • Une rentabilité accrue : le photovoltaïque pour l’auto-consommation avec vente de surplus de l’électricité représente (maintenant en 2018) 90 % des demandes de renseignements des internautes.

Différence entre kWh et kWc

Avant d’entrer dans le détail et de parler de puissance, de production d’énergie, de rendement et de rentabilité, il est nécessaire que nous clarifiions quelques principes.

En effet, il est primordial de comprendre les unités que nous allons utiliser tout au long de ce guide, à savoir : le watt, le kilowatt heure et le kilowatt-crête.

Le Watt (W) : il permet de mesurer la puissance d’un panneau, d’un chargeur de téléphone, d’un four… En général, la puissance d’un appareil est relative à l’usage que nous souhaitons en avoir.

Le Kilowatt heure (kWh) : le kilowatt-heure est une unité d’énergie correspondant à celle consommée par un appareil de 1 000 watts (soit 1 kW ) de puissance pendant une durée d’une heure.

Technologies des panneaux solaires

Tous les panneaux ont en commun de ne pas inclure de pièce en mouvement, ce qui limite l’usure.
Les seules pièces nécessitant d’être changées sont les onduleurs.
Pour les panneaux cristallins, le rendement des panneaux baissent de moins de 1% par an. Il est garanti par les constructeurs à 80 % sur 20 ans.

La durée de vie des panneaux est supérieure à 30 ans.
La baisse de rendement des panneaux amorphes est plus rapide et leur durée de vie moins longue.

Monocristallin

Rendement: 14 à 15%
Surface pour obtenir une puissance de 1 kWc: 7 à 8 m²
Prix/kWc: Le prix du Wc dépend non pas de la technologie choisie mais plutôt de la surface installée et du vendeur de panneau. Il oscille entre 3.4 et 8 €Wc.
Caractéristiques: Rigide, 18 kg/m², plus cher au m² mais bien meilleur rendement que l’amorphe.

Polycristallin

Rendement: 12% à 13%
Surface pour obtenir une puissance de 1 kWc: 8 à 9 m²
Prix/kWc: Le prix du Wc dépend non pas de la technologie choisie mais plutôt de la surface installée et du vendeur de panneau. Il oscille entre 3.4 et 8 €Wc.
Caractéristiques: Rigide, 18 kg/m², plus cher au m² mais bien meilleur rendement que l’amorphe.

Amorphe

Rendement: 6 à 8%
Surface pour obtenir une puissance de 1 kWc: environ 20 m²
Prix/kWc: Le prix du Wc dépend non pas de la technologie choisie mais plutôt de la surface installée et du vendeur de panneau. Il oscille entre 3.4 et 8 €Wc.
Caractéristiques: Souple ou rigide, valorise le rayonnement diffus, accessible uniquement pour de grandes surfaces (> 3 000 m²)

eolien domestique - eolien-domestique -

Articles Populaires

Hausse tarif électricité

Selon les chiffres de la Commission de régulation de l’énergie, les tarifs réglementés de l’électricité – utilisés comme référence puisqu’ils concernent 85% des foyers français restés fidèles aux fournisseurs historiques comme EDF ou Engie – ont grimpé de 25% depuis l’ouverture à la concurrence en juillet 2007.

Certification

Encore aujourd’hui, la réglementation française ne requiert aucune formation qualifiante pour la pose de panneaux solaires. Il existe, cela dit, un label « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE), décliné en Quali’PV et Quali’Sol pour le photovoltaïque et le thermique. Si elles permettent de mieux se repérer sur le marché, ces certifications ne sont en aucun cas un gage suffisant de qualité. En effet, elles sont relatives à une entreprise toute entière et non aux différents employés de celle-ci.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Simplement que vous n’êtes jamais sûr(e) que la personne ayant obtenu cette certification pour l’entreprise soit celle sur votre toit. Il est également important de souligner le fait que l’entreprise certifiée RGE a la possibilité de faire appel à de la sous-traitance non qualifiée.

Ce label n’est donc pas un gage de qualité et de satisfaction. En effet, les tests de fiabilité du label RGE réalisés par UFC-Que Choisir pour des travaux de rénovation énergétique ne sont pas probants.

Comment raccorde-t-on un système photovoltaïque ?

On distingue deux types de raccordement :

les systèmes photovoltaïques en sites isolés qui permettent d’électrifier et d’alimenter tous les appareils électriques des habitations éloignées du réseau de distribution d’électricité, pour lesquelles une extension du réseau serait très coûteuse.
les systèmes photovoltaïques raccordés au réseau qui permettent à chaque citoyen déjà raccordé au réseau électrique de devenir producteur de tout ou partie de l’électricité qu’il consomme.